Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2022-01-15T19:20:37+01:00

Couleur...Givre

Publié par Nadine MONTAGNE

Quand le matin se fait jour, que le blanc prends la place du noir, que tes yeux cherchent la lumière.

Tu seras là alors, à observer la fragilité de cette couche éphémère qui a pris place sur la branche, qui sourit au soleil en lui murmurant de la réchauffer.

Tes doigts se feront délicats quand ils voudront toucher ce qui s’est offert une jolie robe à dentelle.

L’hiver s’est installé et nous offre un spectacle sans cesse renouvelé, toujours émerveillé tu seras.

Aimer ce bout de saison et se réchauffer de sa couleur unique, immuable, éternelle.

La blanche ,couleur quelques jours qui ira se décliner dans d’autres teintes quand la palette trouvera d’autres jours

Aimer être là, emmitouflée, à souffler sur ses mains, à imaginer le feu qui réchauffera ton être auprès de l’âtre ce soir ou demain.

Fermer les yeux et rêver s’enfoncer dans une eau glacée qui réchaufferai et engloutirai tes démons.

Une eau givrée qui te ferait perdre la raison et te permettrai de devenir éternelle.

Un monde qui te sourira à nouveau, sans masque, sans faux sourires.

Tu feras un pas de deux ou un pas de salsa et tu serais à nouveau là où tu devais être quand le givre a figé l’instant.

Tu oseras alors te jeter dans ce manteau qui t’enveloppera et te fera glisser vers une rivière qui te chantera un air inconnu qui te restera en tête.

Ne plus bouger, figer son corps comme le temps aujourd’hui.

Pleurer et laisser la larme devenir glaçon. La surprendre à t’émouvoir et se briser sur ta main réchauffée.

Tu l’attendras avec plus d’amour encore quand , sur ton chemin, il reviendra. Il sera derrière et devant toi. Il te taquinera une boule de neige entre les mains qui glissera le long de tes seins .

L’instant est toujours beau lorsqu’il ne fait que passer. Reste alors le doux souvenir qui devient secret et te fait sourire au petit matin.

S’extasier devant tant de beauté d’ âme et lui dire être émue.

La vie est givrée quand on veut bien laisser le hasard la bousculer un peu.

Ne pas avoir envie d’avoir chaud mais laisser encore son corps ressentir chaque gouttelette de froid.

Crier sa joie en levant les yeux au ciel pour y voir un ciel tout aussi blanc, pour s’y perdre encore un peu.

Demain je voudrai encore être aussi vivante que givrée.

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog